• Et sans prise de tête  ! Faire ses petits pots pour bébé

    Bébé passe à la diversification alimentaire. Bon. On regarde les petits pots pour bébé : mmmmm chouette encore des dépenses et des déchets à la poubelle! Ou qu'est ce qu'ils vont encore nous avoir mis là-dedans? En plus on n'a pas tellement envie d'acheter du discount pour bébé et on préfèrerait le bio (pour bébé et la planète...). Donc on se dit pourquoi pas faire soi-même à partir de produits bio?

     

    Faire ses petits pots, c'est PLUS ECONOMIQUE :

     

    Comparons des petits pots basiques carottes (sur divers sites en ligne) :

    - marques discount : autour de 4-5€/kg

    - marques classiques : autour de 5-6€/kg

    - marques bio : autour de 6-8€/kg

     

    Et les carottes rayon légumes (sur divers sites en ligne) :

    - carottes : autour de 1-3€/kg

    - carottes bio : autour de 2-4€/kg

     

    Pour les carottes en vrac, vous pouvez donc trouver du bio au même prix que le non bio... (allez plutôt dans les magasins bio d'ailleurs!)

    DONC, comme on s'en serait douté bien sûr, cuisiner des carottes bio pour bébé revient MOINS CHER qu'acheter des petits pots de marques discount. J'ai comparé les carottes, mais évidemment cela se retrouve pour tout type d'ingrédient...

    Ce n'est pas mon robot bébé qui me coûte quelque chose, car je l'ai eu en cadeau sur une liste de naissance (comme pour les couches lavables, faut penser utile!) et il doit me coûter environ 2-3 centimes d'euros à chaque utilisation (eau et électricité)... Je détaillerai ensuite ci-après son utilisation.

     

    Faire ses petits pots, c'est PLUS ECOLOGIQUE :

     

    Pas d'achat de petits pots signifie bien entendu moins de déchets (plastique, métal, verre, cartons...)

    Acheter ses légumes en magasins bio (ou paniers bio) aussi, car en général, les légumes sont mis dans des sacs en papier recyclé plutôt que des sacs plastiques.

    Le robot consomme certes un peu d'électricité et d'eau, mais ce n'est pas lui qui va ruiner l'écologie planétaire... La cuisson se fait en plus à la vapeur donc consomme très peu d'eau. En outre, je ne pense pas que la production de petits pots industriels soit moins polluante, au contraire...

     

    Faire ses petits pots, c'est PLUS SAIN :Faire ses petits pots pour bébé

     

    Comme je disais ci-dessus, faire ses petits pots revient moins cher, même en achetant des produits bio, donc on préserve bébé et la planète des pesticides et autres cochonneries.

    Même si les petits pots bébé sont une industrie alimentaire très contrôlée (enfin c'est ce qu'on nous dit...), en cuisinant soi-même du bio on a quand même une meilleure garantie de ce qui se trouve véritablement dedans. En plus, regardez les étiquettes, les industriels ajoutent très souvent de la pomme de terre partout (moins cher pour eux), parfois en quantité plus importante que le légume qui donne son nom au petit pot ... et autres astuces du genre (eau de cuisson, huiles végétales, amidon de maïs,...). Ne parlons pas non plus du "greenwashing" de Nest*** par exemple qui sont très fiers d'estampiller leurs petits pots "100% origine naturelle" (pour des légumes faut espérer quand même...)

    La cuisson vapeur de mon robot est aussi plus saine, car elle préserve mieux les vitamines et minéraux des aliments. Par rapport aux petits pots qui ne sont que de la conserve... En plus, c'est du coup MEILLEUR EN GOÛT. Mes petits pots maisons sont toujours mangés plus vite que les petits pots industriels quand j'en utilise en dépannage...

     

    Comment cuisiner SANS PRISE DE TÊTE et SANS Y PASSER TOUT SON TEMPS LIBRE :

     Faire ses petits pots pour bébé

    Là on dit quand même : merci l'électroménager! J'ai donc acquis un robot NUTRIBABY de BABYMOOV qui permet de cuire à la vapeur, mixer et décongeler (pour la partie qui nous intéresse maintenant). Il peut chauffer aussi les petits pots et biberons et les stériliser (pas besoin d'acheter donc un autre produit pour ces fonctions aussi du coup). Il ne m'a rien coûté car j'ai utilisé pour cela une liste de naissance (merci famille et amis aussi!). Pour indication sinon, il avait coûté 129€, mais on peut trouver des promos sur le net à partir de 100€. Il existe aussi un robot de Beaba Babycook, mais de contenance moins grande et qui ne fait pas la stérilisation et chauffe biberon.

     

    Donc, avec ça, comment cuisiner malin sans perdre de temps?

    Vous trouverez des livres de recettes avec le Nutribaby ou sur le net pour faire des purées sophistiquées pour bébé qu'on prépare frais ou bien congèle et décongèle ensuite mais moi j'utilise une astuce bien plus simple :

     j'épluche et coupe UNE SORTE de légumes, fruits, viandes ou poissons,...

     je la cuis en QUANTITE CONSEQUENTE à la vapeur (je peux partir faire autre chose pendant ce temps le robot bipe quand c'est fini)

     je la mixe

     je la CONGELE DANS DES BACS A GLACONS tout bêtes (ça me fait des petits cubes de 20g environ)

     quand c'est suffisament congelé, je démoule et conserve CHAQUE SORTE de légumes, fruits, viandes ou poissons dans des petits sachets au congélateur

    Puis au moment du repas:

     je sors le nombre de cubes dont j'ai besoin D'UNE OU PLUSIEURS SORTES de légumes, fruits, viandes ou poissons (c'est donc LA que je crée la recette de purée de bébé selon l'humeur du jour  )

     je mets mes mini cubes dans le panier de jus de cuisson du Nutribaby et je mets à DECONGELER (en petits cubes ça décongèle bien plus rapidement).

     pendant ce temps, je peux faire autre chose ou je peux cuire des céréales, pâtes alphabet, etc... (vous pouvez aussi utiliser le système de congélation en bacs à glaçons pour les céréales, vous n'aurez juste ensuite qu'à sortir un ou deux cubes pour décongeler...) ou encore plus simple faire gonfler dans un peu d'eau chaude des flocons de céréales que j'ajouterai ensuite à la purée.

    Par exemple pour une recette ratatouille, boeuf et petites pâtes alphabet : 1 cube de viande de boeuf, 3 cubes de courgette, 3 cubes d'aubergine, 2 cubes de tomate décongèlent dans le Nutribaby pendant que je cuis dans un fond d'eau à la casserole 3 cuillères à café de pâtes alphabet (5min de cuisson), puis une cuillère à café d'huile d'olive avant de servir.

    Petit conseil supplémentaire: pour certains légumes comme la courgette, ainsi que les viandes, il peut être nécessaire d'ajouter des flocons de céréales ou un tout petit peu de pomme de terre juste pour mieux lier la purée au mixage.

     

    Les INCONVENIENTS des petits pots maison :

    - Ca prend un poil plus de temps qu'ouvrir une conserve : enfin comme pour vous-même... mais vous préférez aussi les carottes cuites vapeur ou à l'eau que les carottes en conserve, non  ? Pourquoi cela serait-il différent pour bébé? Si on suit à peu près mon mode opératoire, faire les petits pots pour bébé, ça demande principalement du temps pour éplucher et couper les légumes, et les mixer, ce n'est pas tant chronophage que ça... On peut ajouter aussi un peu de temps pour la vaisselle, sauf si on a un lave-vaisselle, car tous les éléments (sauf les bases mixage et cuisson évidemment) y passent.

    - Cela prend un peu plus de place que les petits pots dans les placards ou le frigo : enfin le Nutribaby n'est pas si gros quand même (39x29x20 cm), sinon il faut un peu de place dans le congélateur pour conserver ses petits cubes en sachet.

    - Parfois, ils ne sont pas acceptés en crèche ou garderie... : c'est un peu le comble du comble que les crèches fassent plus confiance aux industriels qu'aux parents pour nourrir bébé, enfin ça arrive assez souvent apparemment. Rien ne vous empêche d'essayer de négocier et insister de toute façon.

     

    Pour aller plus loin :

     

    Faire ses petits pots pour bébé

     

     

     Lauras Isabelle, Petits pots maison pour bébé, Leduc S. Editions, 2008

     

     

    Faire ses petits pots pour bébé

     

     

    Hébert Emilie, Mes recettes bio pour bébé, Eyrolles Editions, 2009

     

     

    Faire ses petits pots pour bébé

     

     

     Moll Ralf, Schain-Emmerich Ute, Mon bébé bio, Editions terre vivante

     

     

    Faire ses petits pots pour bébé

     

     

    Lafait Aude, Mon bébé mange bio, Editions Soliflor

     

     

    Faire ses petits pots pour bébé

     

     

     

     Darrigo-Dartinet S., Mon bébé mange bio, Editions Vigot, 2010

     

     

     

     

    La cuisine de bébé

    Petitpotbébé.net

    Cubes et petits pois

     


    votre commentaire
  • Y'a plus qu'à se mettre aussi à la couture...

    Je n'ai pas de connaissances en couture, mais les personnes qui en ont ainsi qu'une machine à coudre et quelques chutes de tissus pourront très facilement réaliser eux-mêmes leurs disques démaquillants lavables (dont je vous avais déjà vanté les mérites...). En plus, vous pouvez ainsi personnaliser à l'envi vos disques avec des tissus imprimés de votre choix!

    Ma copine Léali adepte de couture s'y est mise et a réalisé un petit tuto pour réaliser ses propres carrés démaquillants avec la petite boîte de rangement qui va avec. J'ai eu droit à un petit lot cadeau pour mon anniversaire, cool !!

    Voici ce que cela donne :

          Faire ses disques ou carrés démaquillants lavables     Faire ses disques ou carrés démaquillants lavables

    Et maintenant à vos machines à coudre!! :

     

     


    votre commentaire
  • Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant...

     Faire ses yaourts

    Il existe des yaourtières électriques pour faire soi-même ses yaourts. Pas besoin d'acheter une yaourtière super sophistiquée, on peut en trouver d'occasion ou même neuves à partir de 15-20€ sur internet. Après, certaines peuvent coûter jusqu'à 150€...

    Il existe aussi d'autres méthodes pour faire des yaourts sans yaourtière, mais tant qu'à faire, vu le peu que ça coûte et sa facilité d'utilisation, autant en acheter une au lieu de s'embêter avec des méthodes plus compliquées...

     

     

     

    Pourquoi faire soi-même ses yaourts?

    - c'est très facile

    - on contrôle le contenu

    - c'est bon (voir même meilleur parfois)

    - on limite les emballages

    - et surtout c'est super économique! (ma yaourtière a vite été rentabilisée)

    Mon litre de lait bio me coûte 1,15€ + 1 yaourt bio nature à l'unité 0,50€ = 1,65€ pour 7 yaourts de 150g.

    Si j'achètais à mon supermarché 7 yaourt Act*** de Dan*** de 120g, ça me coûterait 2€.

    Et sachant que le prix de l'électricité consommée d'une yaourtière de 14W revient à environ 1 centime d'€ pour 10h ; le calcul est vite fait.

    Conclusion : mes yaourts de 150g lait bio sont moins chers que des yaourts de 120g lait non bio du commerce. Après tout dépend de ce que vous trouvez à votre supermarché, à quel prix, si vous voulez obtenir des yaourts bio ou non, combien consomme votre yaourtière et si vous être un gros consommateur de yaourts (comme j'en mange au minimum 1 par jour, j'économise plus de 120€ par an... et j'ai des yaourts plus gros ). De plus, vous pouvez garder un de vos yaourts maison pour faire office de yaourt ferment à la tournée suivante.

     

    Justement, de quoi a-t'on besoin (outre la yaourtière)?

    - 1 litre de lait

    - 1 yaourt ou 1 sachet de ferments lactiques

    Certains rajoutent du lait en poudre pour des yaourts plus consistants, mais tout dépend en fait de votre yaourt (et du temps de "cuisson" en yaourtière). Celui que j'achète me donne des yaourts bien consistants sans ajout de lait en poudre ; vous pouvez tester diverses marques. Et personnellement, je trouve plus simple d'utiliser des yaourts que des ferments : ça se trouve plus facilement dans le commerce et c'est plus facile de bien le mélanger au lait.

     

    Comment ça marche?

    - on mélange le lait + le yaourt dans une jatte au fouet

    - on verse dans les pots

    - on met les pots sans couvercle dans la yaourtière et on la met en marche (7 à 10h)

    - on ferme les couvercles et on met ses yaourts au frigo

    Temps de préparation : 5min

    Peut-on faire autre chose que des yaourts nature au lait de vache ?

    BIEN SÛR! Laits de chèvre, brebis, lait de soja, yaourts aux fruits, au chocolat,... à ce que vous voulez! Vous pouvez trouver plein d'idées de recettes sur le net ou dans des livres de recette. Ou simplement vous mélangez votre yaourt nature à une ou deux cuillérées de confiture ou de crème de marron...

    J'ai testé aussi les yaourts au soja en yaourtière, ça fonctionne très bien avec exactement le même mode opératoire (goût, consistance,...) :

    J'ai utilisé 1L de lait de soja bio enrichi au calcium à 1,35€ + un yaourt soja bio au bifidus 125g à l'unité à 1€ = 2,35€. J'ai fait 8 yaourts de 125g (dans les petits pots bébé).

    Cela me revient un tout petit peu plus cher que mes yaourts au lait de vache maison, mais si j'avais acheté à mon supermarché 8 yaourt au lait de vache Act*** de Dan*** de 120g, ça me coûterait 2,28€, donc quasiment le même prix pour des yaourts plus petits, non bio et pas très éthiques (sans reparler des emballages...). Et pour indication supplémentaire, 8 yaourts soja de 100g de chez Sojasun reviennent à entre 2€ et 2,50€, selon les supermarchés.

     

    Et pour bébé?

    Je fais aussi les yaourts pour bébé en yaourtière. On peut trouver des recettes à partir de lait infantile sur le net, mais ce n'est pas obligatoire, on peut aussi en faire avec du lait frais de vache, de préférence entier (bébé n'a pas besoin de produits allégés, au contraire). Pour les bébés allergiques au lait de vache, on peut aussi du coup en faire au lait de chèvre ou de brebis!

    Du coup, j'ai gardé des pots en verre de 125g et leur couvercle de petit pot pour bébé. Et j'arrive à en mettre 8 dans ma yaourtière comme ils sont plus petits. Comme pour mes yaourts, cela revient bien sûr moins cher que d'acheter des yaourts spéciaux pour bébé, même en achetant du lait bio.

    Et comme d'habitude, en faisant soi-même, on contrôle le contenu, bébé peut ainsi manger des yaourts au lait bio, sans sucre ou autres additifs!

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique