• On ne peut pas faire plus simple...

     Ou pas... : utiliser des produits naturels purs

    Pourquoi utiliser des produits naturels purs? On pourrait dire que c'est la méthode un peu flemmarde pour pas avoir à apprendre à lire les étiquettes, en même temps vous aurez bien à apprendre les propriétés des produits purs pour les utiliser... Je vous recommanderais donc de vous pencher sur ce qu'on appelle la slow cosmétique (sur internet ou avec des livres) ou prendre conseils auprès de spécialistes comme les naturopathes ou dans les boutiques type AromaZone.

     

     

     

    Utiliser des produits naturels purs, c'est PLUS EFFICACE et PLUS SAIN

    Dans les produits cosmétiques, comme je vous l'ai déjà expliqué dans un autre article, quand vous lisez la composition, les ingrédients sont indiqués de la plus grande à la plus petite concentration. Si vous comparez quelques produits, vous vous rendrez très vite compte qu'en général les 5 premiers composants sont des ingrédients du type eau, glycérine, silicones ou dérivés de pétrole. A cela, vous ajoutez des agents de texture, des émulsifiants, des conservateurs, etc etc... Les actifs ne sont au final qu'un faible pourcentage du produit.

    Donc, en toute logique, si vous utilisez un actif pur (par exemple une huile végétale), vous profiterez à 100% de ses propriétés, et non pas à 5%...

    De plus, en utilisant un produit sans ingrédient potentiellement dangereux ou polémique, cela est bien sûr plus sain pour vous et votre peau.

     

    Utiliser des produits naturels purs, c'est plus ECOLOGIQUE

    Comme vous avez pu le voir dans la vidéo ci-dessus, en utilisant un produit naturel pur, vous limitez la pollution. Par exemple les silicones, qui sont très souvent présentes dans les compositions des cosmétiques, mettent plus de 500 ans à se dégrader dans la nature...

    De plus, en achetant pour vous-même un produit pur, vous ne favorisez pas l'industrie des cosmétiques qui est une industrie polluante. Pensez à ce que représente la fabrication d'un produit cosmétique : elle nécessite des ingrédients produits synthétiquement, des dérivés de pétrole, et ce nombre interminable d'ingrédients, chacun importés de part et d'autre de la planète, contribue de fait à la pollution mondiale...

    Sans oublier que l'industrie des cosmétiques teste presque toujours ses produits sur les animaux...

     

    Utiliser des produits naturels purs, c'est (très souvent) plus ECONOMIQUE

    Je vais maintenant ci-dessous vous présenter des exemples d'utilisation de produits purs avec, entre autres, leurs avantages économiques :

     

    La prévention des vergetures pendant la grossesse

    Ou pas... : utiliser des produits purs

    En fait, j'ai commencé à me pencher sur la question pendant ma grossesse. Ayant une peau "à vergetures" et avec l'exemple de ma mère (elle sera contente de s'y reconnaitre ...), je me suis dit que j'étais bien partie pour jeter mes maillots de bain 2 pièces après la grossesse (snif ). En même temps je n'avais pas envie de me barbouiller le bide avec des crèmes bourrées d'additifs, conservateurs et autres cochonneries et qui coûtent bonbon  ; donc je me suis dit : et pourquoi ne pas utiliser des produits purs (et bio), genre beurre de karité pour hydrater ma peau?

    Ou pas... : utiliser des produits naturels purs

    En faisant des petites recherches sur internet, j'ai découvert l'existence de la boutique Aroma-Zone et m'y suis rendue. D'après les conseils des vendeuses, j'ai acheté 3 berlingots d'huiles végétales bio adaptées à la prévention des vergetures (argan, rose musquée du Chili et calophylle), ainsi que du beurre de karité pur bio. J'ai mélangé les 3 huiles dans un petit flacon spray. Et chaque soir pendant toute la grossesse, je faisais un ou deux pschit d'huile puis massait le ventre avec une grosse noisette de beurre de karité. J'ai un peu bousillé 2 ou 3 vieux t-shirts comme chemise de nuit (le beurre ne partant plus au lavage à force...), mais je n'ai rien eu au final (ou à peine quelques marques transparentes ; il faut savoir qu'elles sont là pour les voir...). Il faut quand même préciser que je n'avais aussi pris "que" 13kg (1,5kg/mois très progressivement); mon gynéco m'avait dit : "il faut manger 2 fois mieux et non pas 2 fois plus!". Bref, j'ai continué à manger normalement, ça a joué aussi, forcément.

    Ou pas... : utiliser des produits naturels purs

     Regardons le côté ECONOMIQUE de ces produits :

    - berlingot HV rose musquée du Chili bio 10 mL : 1,5€

    - berlingot HV argan bio 10 mL : 1,75€

    - berlingot HV calophylle bio 10 mL : 1,75€

    - beurre de karité pur bio 500 mL : 15€ 

    TOTAL = 20€

     

    Il m'est même resté un peu de mon mélange d'huiles végétales après 9 mois d'utilisation quotidienne, ainsi qu'une bonne partie de mon beurre de karité qui pourra me resservir pour d'autres utilisations cosmétiques...

    Pour des crèmes de prévention des vergetures de marques cosmétiques ou pharmaceutiques, les prix sont autour de 20€ les 200 mL, mais peuvent aller de 10 à 50€ les 200 mL. Pour la majorité des marques on arrive donc plus ou moins au même prix que mon système HV + beurre de Karité. Sauf que cela n'est que pour du 200 mL (un peu juste pour 9 mois, il faut très certainement compter au moins deux tubes...), et pas forcément du bio! Sans oublier comme je disais ci-dessus, avec ces crèmes cosmétiques classiques vous ne profiterez que très peu des actifs puisqu'elles sont, comme je le disais plus haut, en majorité composées d'eau, silicones, agents de textures, conservateurs, etc etc...

     

    Le démaquillage et nettoyage de la peau

    Pour enlever le maquillage et se nettoyer le visage avec des produits purs, il suffit d'appliquer la méthode du nettoyage à la japonaise (appelé aussi layering ou millefeuille) : le démaquillage à l'huile.

     Le principe est très simple, il se présente en 3 étapes :

    - HUILE VEGETALE pure (massage aux doigts, éponge, lingette lavable,...) pour soulever le maquillage (même waterproof), la saleté, le gras,...

    - SAVON "sans savon" bio ou Rhassoul ou argile + eau : nettoyage des restes d'huile et de saleté

    - HYDROLAT pur (lingette lavable, coton lavable,...) pour parfaire le nettoyage et enlever les résidus de calcaire de l'eau

    Ces 3 produits doivent être bien sûr adaptés à votre peau. Les HUILES VEGETALES souvent conseillées sont l'huile de noyaux d'abricot (tout type de peau), l'huile de jojoba (tout type de peau, mais particulièrement pour les peaux mixtes à grasses) et l'huile d'amande douce (tout type de peau, mais particulièrement pour les peaux sèches).

    Pour le SAVON "sans savon", vous pouvez vous tourner vers des pains dermatologiques bio sans savon (assez rares), sinon il existe des gels nettoyants sans savon, mais comme j'ai une petite tendance à préférer les produits sans trop d'emballages et plutôt purs, je vous recommanderais donc plutôt le rhassoul ou l'argile pour la 2e étape. En même temps cette étape peut être facultative si vous êtes peu maquillée ou peu sale, et vous pourriez directement passer à l'étape suivante.

    Pour l'étape 3, les HYDROLATS les plus souvent recommandés sont l'hydrolat de lavande ou de camomille, mais il en existe plein d'autres, chacun ayant plusieurs propriétés. Vous en trouverez très certainement un adapté exactement à votre type de peau. Il remplace ce qu'on appelle en cosmétique classique le tonique.

     

     Ce que j'ai acheté personnellement chez Aroma-Zone :

    - HV d'abricot non bio: 9,2€ les 250mL (36,8€/L)

    - argile ou rhassoul : 3,5€ à 5,5€ les 500g

    - hydrolat de lavande bio : 3,9€ les 200mL (19,5€/L)

     

    Sachant que dans le commerce, vous trouverez parmi les cosmétiques classiques (du super-discount aux grandes marques):

    - eaux ou laits démaquillants : entre 8 et 37€/L, en général autour de 20-30€/L

    - gels nettoyants : entre 20 et 47€/L, en général autour de 30-40€/L

    - toniques : entre 8 et 35€/L, en général autour de 20-25€/L

    Vous voyez de suite qu'en associant un gel + un tonique, ou un lait + un tonique, ou un gel + une eau pour les yeux, par exemple, cela revient plus cher que ma solution HV + rhassoul ou argile + hydrolat. Ensuite si vous vous tournez plutôt vers les HV d'amande douce, abricot ou jojoba bio, elles sont par contre plus chères (entre 58 et 80€/L) ; chez Aroma-Zone en tout cas, je n'ai pas cherché chez d'autres marques. Enfin les grandes marques classiques citées ci-dessus ne sont pas bio non plus et les équivalents de gels, laits et toniques en bio seront aussi plus chers...

    En outre, je laisse de côté les lingettes imprégnées qui sont un non-sens écologique et économique de toute façon...

     

    Crème "hydratante", crème de jour, crème de nuit, etc...

    Les crèmes cosmétiques, on en trouve pour tous les goûts (et bourses...) mais notre peau en a t'elle véritablement besoin? Pour savoir par exemple si on a besoin d'une crème "hydratante", il suffit après son nettoyage de peau (voir ci-dessus) de ne rien mettre et voir alors si notre peau tiraille ou donne une sensation inconfortable. Si c'est le cas, alors de quoi a t'elle besoin? La vidéo ci-dessous va vous l'expliquer :

    Hé oui, nous n'avons en fait juste besoin que d'une huile végétale pure! Il en existe pour tous les types de peau. Certaines peuvent avoir aussi des propriétés anti-âge, cicatrisantes, adoucissantes, etc... Contrairement aux idées préconçues, l'huile végétale ne vous laissera pas forcément un visage gras, la plupart des Ou pas... : utiliser des produits naturels purshuiles donnent un toucher sec.

    Donc, à la place d'une crème de jour "hydratante", j'ai personnellement opté pour l'huile de Jojoba  ; elle est très souvent conseillée pour cet usage, car elle a comme particularité d'avoir une composition chimique naturelle très proche de notre sébum humain, ce qui permet donc entre autre de le réguler (idéal pour des peaux mixtes ou grasses, mais pour les autres aussi). Une pression dans le creux de la main, et comme le conseille ci-dessus dans la vidéo Julien Kaibeck, on chauffe l'huile entre nos paumes puis on l'applique sur le visage. Côté efficacité, rien à redire!

     

    Pour faire votre choix, renseignez-vous auprès des boutiques type AromaZone, ou faites vous offrir par exemple un petit livre sur les huiles végétales. Vous pouvez utiliser l'huile en crème de jour ou en crème de nuit bien sûr aussi.

    Concernant le budget, le prix des huiles végétales pures est très variable. Mon huile de Jojoba BIO fait partie des huiles considérées comme chères, elle vaut 9,9€ les 100mL (99€/L) chez AromaZone (pas cherché ailleurs pour l'instant) ; ils la vendent aussi au litre à 59€/L (si vous voulez vous la repartager entre copines ou famille...). Enfin bref, vous pouvez trouver des huiles végétales moins chères aussi.

    Mais au fait, combien coûtent les crèmes hydratantes du commerce??? Après comparaison, que ce soit du bio ou du non bio, les crèmes cosmétiques "classiques" coûtent entre 20€ et 1000€/L (oui oui! je n'ai pas mis de 0 en trop, cela concerne bien sûr Dior, Chanel, Clinique, etc...), la majorité des crèmes (marques classiques type Garnier, Nivéa, L'Oréal,...) coûtent entre 100€ et 250€/L. Bon voilà, pas besoin d'épiloguer 10 ans là-dessus, mon huile végétale bio (considérée parmi les plus chères) coûte moins cher que la majorité des crèmes jour ou nuit hydratantes du commerce...

     

    Autres thèmes

    A SUIVRE...

     

     


    votre commentaire
  • Et sans prise de tête  ! Faire ses petits pots pour bébé

    Bébé passe à la diversification alimentaire. Bon. On regarde les petits pots pour bébé : mmmmm chouette encore des dépenses et des déchets à la poubelle! Ou qu'est ce qu'ils vont encore nous avoir mis là-dedans? En plus on n'a pas tellement envie d'acheter du discount pour bébé et on préfèrerait le bio (pour bébé et la planète...). Donc on se dit pourquoi pas faire soi-même à partir de produits bio?

     

    Faire ses petits pots, c'est PLUS ECONOMIQUE :

     

    Comparons des petits pots basiques carottes (sur divers sites en ligne) :

    - marques discount : autour de 4-5€/kg

    - marques classiques : autour de 5-6€/kg

    - marques bio : autour de 6-8€/kg

     

    Et les carottes rayon légumes (sur divers sites en ligne) :

    - carottes : autour de 1-3€/kg

    - carottes bio : autour de 2-4€/kg

     

    Pour les carottes en vrac, vous pouvez donc trouver du bio au même prix que le non bio... (allez plutôt dans les magasins bio d'ailleurs!)

    DONC, comme on s'en serait douté bien sûr, cuisiner des carottes bio pour bébé revient MOINS CHER qu'acheter des petits pots de marques discount. J'ai comparé les carottes, mais évidemment cela se retrouve pour tout type d'ingrédient...

    Ce n'est pas mon robot bébé qui me coûte quelque chose, car je l'ai eu en cadeau sur une liste de naissance (comme pour les couches lavables, faut penser utile!) et il doit me coûter environ 2-3 centimes d'euros à chaque utilisation (eau et électricité)... Je détaillerai ensuite ci-après son utilisation.

     

    Faire ses petits pots, c'est PLUS ECOLOGIQUE :

     

    Pas d'achat de petits pots signifie bien entendu moins de déchets (plastique, métal, verre, cartons...)

    Acheter ses légumes en magasins bio (ou paniers bio) aussi, car en général, les légumes sont mis dans des sacs en papier recyclé plutôt que des sacs plastiques.

    Le robot consomme certes un peu d'électricité et d'eau, mais ce n'est pas lui qui va ruiner l'écologie planétaire... La cuisson se fait en plus à la vapeur donc consomme très peu d'eau. En outre, je ne pense pas que la production de petits pots industriels soit moins polluante, au contraire...

     

    Faire ses petits pots, c'est PLUS SAIN :Faire ses petits pots pour bébé

     

    Comme je disais ci-dessus, faire ses petits pots revient moins cher, même en achetant des produits bio, donc on préserve bébé et la planète des pesticides et autres cochonneries.

    Même si les petits pots bébé sont une industrie alimentaire très contrôlée (enfin c'est ce qu'on nous dit...), en cuisinant soi-même du bio on a quand même une meilleure garantie de ce qui se trouve véritablement dedans. En plus, regardez les étiquettes, les industriels ajoutent très souvent de la pomme de terre partout (moins cher pour eux), parfois en quantité plus importante que le légume qui donne son nom au petit pot ... et autres astuces du genre (eau de cuisson, huiles végétales, amidon de maïs,...). Ne parlons pas non plus du "greenwashing" de Nest*** par exemple qui sont très fiers d'estampiller leurs petits pots "100% origine naturelle" (pour des légumes faut espérer quand même...)

    La cuisson vapeur de mon robot est aussi plus saine, car elle préserve mieux les vitamines et minéraux des aliments. Par rapport aux petits pots qui ne sont que de la conserve... En plus, c'est du coup MEILLEUR EN GOÛT. Mes petits pots maisons sont toujours mangés plus vite que les petits pots industriels quand j'en utilise en dépannage...

     

    Comment cuisiner SANS PRISE DE TÊTE et SANS Y PASSER TOUT SON TEMPS LIBRE :

     Faire ses petits pots pour bébé

    Là on dit quand même : merci l'électroménager! J'ai donc acquis un robot NUTRIBABY de BABYMOOV qui permet de cuire à la vapeur, mixer et décongeler (pour la partie qui nous intéresse maintenant). Il peut chauffer aussi les petits pots et biberons et les stériliser (pas besoin d'acheter donc un autre produit pour ces fonctions aussi du coup). Il ne m'a rien coûté car j'ai utilisé pour cela une liste de naissance (merci famille et amis aussi!). Pour indication sinon, il avait coûté 129€, mais on peut trouver des promos sur le net à partir de 100€. Il existe aussi un robot de Beaba Babycook, mais de contenance moins grande et qui ne fait pas la stérilisation et chauffe biberon.

     

    Donc, avec ça, comment cuisiner malin sans perdre de temps?

    Vous trouverez des livres de recettes avec le Nutribaby ou sur le net pour faire des purées sophistiquées pour bébé qu'on prépare frais ou bien congèle et décongèle ensuite mais moi j'utilise une astuce bien plus simple :

     j'épluche et coupe UNE SORTE de légumes, fruits, viandes ou poissons,...

     je la cuis en QUANTITE CONSEQUENTE à la vapeur (je peux partir faire autre chose pendant ce temps le robot bipe quand c'est fini)

     je la mixe

     je la CONGELE DANS DES BACS A GLACONS tout bêtes (ça me fait des petits cubes de 20g environ)

     quand c'est suffisament congelé, je démoule et conserve CHAQUE SORTE de légumes, fruits, viandes ou poissons dans des petits sachets au congélateur

    Puis au moment du repas:

     je sors le nombre de cubes dont j'ai besoin D'UNE OU PLUSIEURS SORTES de légumes, fruits, viandes ou poissons (c'est donc LA que je crée la recette de purée de bébé selon l'humeur du jour  )

     je mets mes mini cubes dans le panier de jus de cuisson du Nutribaby et je mets à DECONGELER (en petits cubes ça décongèle bien plus rapidement).

     pendant ce temps, je peux faire autre chose ou je peux cuire des céréales, pâtes alphabet, etc... (vous pouvez aussi utiliser le système de congélation en bacs à glaçons pour les céréales, vous n'aurez juste ensuite qu'à sortir un ou deux cubes pour décongeler...) ou encore plus simple faire gonfler dans un peu d'eau chaude des flocons de céréales que j'ajouterai ensuite à la purée.

    Par exemple pour une recette ratatouille, boeuf et petites pâtes alphabet : 1 cube de viande de boeuf, 3 cubes de courgette, 3 cubes d'aubergine, 2 cubes de tomate décongèlent dans le Nutribaby pendant que je cuis dans un fond d'eau à la casserole 3 cuillères à café de pâtes alphabet (5min de cuisson), puis une cuillère à café d'huile d'olive avant de servir.

    Petit conseil supplémentaire: pour certains légumes comme la courgette, ainsi que les viandes, il peut être nécessaire d'ajouter des flocons de céréales ou un tout petit peu de pomme de terre juste pour mieux lier la purée au mixage.

     

    Les INCONVENIENTS des petits pots maison :

    - Ca prend un poil plus de temps qu'ouvrir une conserve : enfin comme pour vous-même... mais vous préférez aussi les carottes cuites vapeur ou à l'eau que les carottes en conserve, non  ? Pourquoi cela serait-il différent pour bébé? Si on suit à peu près mon mode opératoire, faire les petits pots pour bébé, ça demande principalement du temps pour éplucher et couper les légumes, et les mixer, ce n'est pas tant chronophage que ça... On peut ajouter aussi un peu de temps pour la vaisselle, sauf si on a un lave-vaisselle, car tous les éléments (sauf les bases mixage et cuisson évidemment) y passent.

    - Cela prend un peu plus de place que les petits pots dans les placards ou le frigo : enfin le Nutribaby n'est pas si gros quand même (39x29x20 cm), sinon il faut un peu de place dans le congélateur pour conserver ses petits cubes en sachet.

    - Parfois, ils ne sont pas acceptés en crèche ou garderie... : c'est un peu le comble du comble que les crèches fassent plus confiance aux industriels qu'aux parents pour nourrir bébé, enfin ça arrive assez souvent apparemment. Rien ne vous empêche d'essayer de négocier et insister de toute façon.

     

    Pour aller plus loin :

     

    Faire ses petits pots pour bébé

     

     

     Lauras Isabelle, Petits pots maison pour bébé, Leduc S. Editions, 2008

     

     

    Faire ses petits pots pour bébé

     

     

    Hébert Emilie, Mes recettes bio pour bébé, Eyrolles Editions, 2009

     

     

    Faire ses petits pots pour bébé

     

     

     Moll Ralf, Schain-Emmerich Ute, Mon bébé bio, Editions terre vivante

     

     

    Faire ses petits pots pour bébé

     

     

    Lafait Aude, Mon bébé mange bio, Editions Soliflor

     

     

    Faire ses petits pots pour bébé

     

     

     

     Darrigo-Dartinet S., Mon bébé mange bio, Editions Vigot, 2010

     

     

     

     

    La cuisine de bébé

    Petitpotbébé.net

    Cubes et petits pois

     


    votre commentaire
  • Ou le principe de l'obsolescence programmée en résumé et illustré...

    Vous n'avez jamais entendu parler de l'obsolescence programmée? Pourtant vous y être confronté tous les jours.

    C'est horrible en plus, j'ai l'impression que je ne suis même pas capable de sortir de ce système...  En même temps, comme il est dit dans la vidéo suivante ci-dessous, pour l'instant c'est comme nager à contre courant que d'essayer de changer notre façon de consommer. Si tout le monde s'y met petit à petit et partage ces idées, le courant finira par changer et acheter des couches jetables ou ses yaourts au supermarché deviendra marginal... Je peux me rassurer en me disant que j'apporte ma toute petite pierre à l'édifice

     


    votre commentaire
  • Vous n'êtes pas d'accord avec moi sur le principe de précaution vis à vis des cosmétiques?

    Pour activer les sous-titres en français, cliquez sur l'icône sous-titres dans la barre noire en bas à droite de la fenêtre :


    votre commentaire
  • Y'a plus qu'à se mettre aussi à la couture...

    Je n'ai pas de connaissances en couture, mais les personnes qui en ont ainsi qu'une machine à coudre et quelques chutes de tissus pourront très facilement réaliser eux-mêmes leurs disques démaquillants lavables (dont je vous avais déjà vanté les mérites...). En plus, vous pouvez ainsi personnaliser à l'envi vos disques avec des tissus imprimés de votre choix!

    Ma copine Léali adepte de couture s'y est mise et a réalisé un petit tuto pour réaliser ses propres carrés démaquillants avec la petite boîte de rangement qui va avec. J'ai eu droit à un petit lot cadeau pour mon anniversaire, cool !!

    Voici ce que cela donne :

          Faire ses disques ou carrés démaquillants lavables     Faire ses disques ou carrés démaquillants lavables

    Et maintenant à vos machines à coudre!! :

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires